La gamification, ou la ludification en français, consiste à appliquer les codes de l’univers du jeu à l’univers de l’apprentissage. Cette méthode d’apprentissage se révèle être plus efficace que les techniques classiques afin d’impliquer le learner car ce dernier a le sentiment de progresser et obtient des signes de réussite visibles.

Selon Nicole Lazzaro, présidente de XEO Design, entreprise spécialisée dans l’optimisation de l’expérience joueur, il existe 4 axes de représentation du divertissement.

  • Le Hard Fun où l’on met en avant le triomphe personnel, en élaborant des stratégies, dépassant les obstacles et en atteignant les but fixés.
  • Le Easy Fun où l’accent est mis sur la curiosité et la découverte à travers l’exploration et la créativité.
  • Le People Fun où le divertissement est construit autour de la collaboration et la compétition en communiquant, coopérant et rivalisant avec les autres joueurs.
  • Le Serious Fun où l’accent est mis sur la distraction par le biais d’actions répétitives et de collections.

Suite à ces quatres axes, on peut établir cinq catégories de serious games selon les travaux universitaires de Julian Alvarez et Olivier Rampnoux:

  1. Les advergaming ou jeux publicitaires, dont l’objectif principal est de promouvoir une marque ou de vendre des espaces publicitaires.
  2. Les edutainment ou jeux ludo-éducatif ayant une vocation éducative ou préventive.
  3. Les edumarket games ou jeu pédago-mercatile  dont l’intention est d’intégrer un aspect éducatif et informartif  sur un type de marché, via des décisions stratégiques à prendre et des conséquences sur les enjeux sociaux.
  4. Les political games ou jeux engagés où des abus, des problèmes d’ordre politique ou géopolitique sont dénoncés mais également où des causes sont défendues
  5. Les jeux d’entraînements ou de simulation  qui permettent de s’entraîner à effectuer une tâche  ou d’étudier un phénomène réel dans un contexte virtuel.

Les caractéristiques d’un bon jeu:

  • Simple et intuitif
  • Orienté résolution de problème
  • Innovant
  • Addictif

Afin  de créer un jeu efficace il faut garder à l’esprit la structure suivante:

structure

C’est notamment ce que notre agence, en collaboration avec Epic, a pu réaliser pour l’UEFA dans le cadre d’un programme e-learning  destiné aux médecins du sport.

Après avoir mis à la disposition des apprenants les informations nécessaires à leur formation, il leur a été demandé de mettre en application ce qu’ils avaient appris avec des cas pratiques prenant la forme de jeux de simulation.

 

mockupseriousgames1

mockupseriousgames

Et vous que pensez-vous de cette technique d’apprentissage ?

Sources:

Pourquoi gamifier les apprentissages ?